Recherches photographiques : questionnement sur notre histoire politique à travers des représentations de monuments

« Il me semble que nous avons oublié la signification précise des monuments qui nous entourent, et la référence historique qu’ils évoquent. (…) Une sorte de myopie s’instaure, dans laquelle le monument, au lieu de faire le lien avec le passé pour enrichir dynamiquement notre devenir, devient contraire à sa fonction initiale, rendant notre histoire politique floue…

En photographiant à nouveau ces monuments, j’espère actualiser leur sens, ou faire en sorte que l’on se questionne une nouvelle fois sur leur signification politique originelle. Le but étant ici d’instaurer un dialogue, une réflexion, une critique sur les moyens de rendre compte photographiquement d’un tel point de vue, et d’affiner ce dernier au fur et à mesure de l’année. »

À travers diverses photographies, je tenterai d’interroger l’histoire collective de la France. En effet, les monuments qui la cristallisent sont les vecteurs d’un discours politique, ils rappellent un moment de notre histoire française en le célébrant, et en même temps, portent un discours plus général sur la conception de l’Histoire et du souvenir.

Or, il me semble que nous avons oublié la signification précise des monuments qui nous entourent, et la référence historique qu’ils évoquent. Pourtant, une importance croissante est portée aux monuments mémoriels et à l’histoire mémorielle en général. Le souvenir, le « devoir de mémoire » et leurs commémorations, sont censés nous mettre en garde, empêcher la récidive d’événements macabres, ou rappeler l’importance de certaines victoires politiques ou sociales que les citoyens devront toujours protéger. Cependant, certains idéaux célébrés dans ces monuments ne sont plus questionnés par les acteurs politiques actuels. Non pas que ces idéaux soient désuets, mais parce que ceux qui demandent le pouvoir de représenter les citoyens par le biais de l’élection, n’ont aucun intérêt à ce qu’ils soient réactivés ou appliqués en profondeur. Démocratie, Liberté, Egalité, Fraternité, Justice etc. sont autant de concepts idéaux fondamentaux vers lesquels nous pouvons tendre indéfiniment, mais dont on nous fait croire qu’ils sont arrivés à leur point d’aboutissement aujourd’hui. Comme si nous étions arrivés à la fin de notre Histoire politique, nous entendons souvent, telle une affirmation univoque, que nous vivons dans des « sociétés démocratiques », que nous sommes le pays des « Droits de l’Homme ». Ceci est vrai, en partie, mais pas totalement. Il n’y a, en effet, pas de fin à l’Histoire, elle est sans cesse en mouvement, et parce que ce sont des idéaux, ils sont par nature infiniment perfectibles. Ce pourquoi il nous faut les défendre d’une part, les mettre sans cesse en avant, les actualiser, et exiger leur approfondissement d’autre part.

La signification politique et historique des monuments s’altère, et avec elle le projet de société que des citoyens ont pensé, et combattu. Une sorte de myopie s’instaure, dans laquelle le monument, au lieu de faire le lien avec le passé pour enrichir dynamiquement notre devenir, devient contraire à sa fonction initiale, rendant notre histoire politique floue. Par conséquent, les références historiques s’oubliant, le socle sur lequel nous pouvons nous appuyer s’effrite, et aucune autre évolution politique concrète ne semble envisageable.

Je naviguerai donc photographiquement entre cette myopie, l’oubli de notre histoire politique, et la signification politique originelle dont les monuments portent la trace et témoignent encore malgré nous, et malgré ceux qui veulent la réduire. En photographiant à nouveau ces monuments, j’espère actualiser leur sens, ou faire en sorte que l’on se questionne une nouvelle fois sur leur signification politique originelle.

Le but étant ici d’instaurer un dialogue, une réflexion, une critique sur les moyens de rendre compte photographiquement d’un tel point de vue, et d’affiner ce dernier au fur et à mesure de l’année. La publication s’effectuera chaque jeudi soir.

Publicités

4 réponses à “Recherches photographiques : questionnement sur notre histoire politique à travers des représentations de monuments

  1. Pingback: Recherches photographiques : dernière « États du Lieu·

  2. Pingback: Recherches photographiques : du bâtiment au monument « États du Lieu·

  3. Pingback: Recherches photographiques : statuaire, histoire et politique « États du Lieu·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s