En chiffres

Selon l’ONU, plus d’un  tiers de l’humanité vit dans le noir faute d’accès à l’énergie, dont 80% résident dans les pays les moins développés et en Afrique sub-saharienne.

Selon cette étude du Programme des Nations unies pour le développement moins de 3% des Burundais, des Tchadiens ou des Libériens ont le courant, moins de 5% au Rwanda, en République centrafricaine ou en Sierra Leone, 13% en Birmanie ou en Afghanistan.

Le rapport, réalisé avec l’aide de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), concerne 140 pays en développement, dont 50 appartiennent à la catégorie des « moins avancés » (PMA) -avec un PNB inférieur à 750 USD/habitant-, situés pour 31 d’entre eux en Afrique sub-saharienne.

Il en ressort que « 79% des populations dans les PMA et 74% en Afrique sub-saharienne sont privées d’accès à l’électricité, contre 28% en moyenne dans les pays en développement ».(AFP)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s