Recherches photographiques : statuaire, histoire et politique

Développement de la réflexion abordée intialement au sujet de notre rapport historique et politique vis-à-vis des monuments.

Tout comme le monument, construit en vertu d’un idéal politique ou d’un moment historique précis, la statuaire publique questionne notre relation à l’Histoire et notre amnésie collective. Si le monument fonde durablement le socle des idéaux et des combats communs sur lesquels nous nous reconnaissons, à peu près tous, collectivement, la statuaire rend hommage aux individus qui ont permis à la Nation de se construire jusqu’à aujourd’hui. En quelque sorte, et bien que ce soit en réalité plus poreux et complexe, la statuaire est à la micro histoire et micro politique, ce que les monuments sont à la macro histoire et macro politique. Tous les deux travaillent sur deux échelles différentes qui peuvent se croiser, la statuaire à l’échelle des acteurs, du particulier, le monument à l’échelle du collectif, du général.


Grâce aux statues, l’ensemble des citoyens semble rendre un hommage unanime aux acteurs historiques dont il est redevable et reconnaissant, pour leurs idées ou leurs actions. La présence quotidienne des statues au sein de la rue, première sphère publique, sert aussi de médiation auprès du peuple, de repère historique et de souvenir politique. Le citoyen apprend ainsi à connaître, reconnaître et respecter les personnes et les idées qui ont œuvré pour la Nation. Mais puisque tous les acteurs historiques ne sont pas statufiés, le citoyen ne peut aborder qu’une certaine vision de l’Histoire, officielle, institutionnelle. L’édification d’une statue implique donc un autre mouvement corrélatif : l’oubli délibéré, par certains décideurs, de la reconnaissance collective d’acteurs historiques et de positions politiques différents. L’individu statufié, par sa seule présence, révèle en contrepoint, en négatif, tous ceux qui ne le sont pas. Les autres figures qui composent l’Histoire de France se trouvent plongées dans l’ombre, alors même qu’elles peuvent être reconnues, respectées par d’autres citoyens. C’est cette même ombre, ce même oubli volontaire qui permet l’expression de points de vue historiques et politiques alternatifs. Ces absences permettent d’autant mieux à ceux qui ne se reconnaissent pas dans les figures officielles de s’identifier politiquement.
De toute part, il y a donc une instrumentalisation des acteurs historiques. Présences et absences statuaires permettent toutes deux des emplois politiques, des interprétations, des reprises politiciennes, des utilisations stratégiques par les contemporains. On charge ainsi les morts empierrés de valeurs ou d’idées politiques actuelles, on cristallise nos visions contemporaines sur des figures historiques dont on se réclame en fonction des besoins du temps, des opinions du jour. L’instrumentalisation des figures historiques forge un imaginaire politique anachronique, des raccourcis et des interprétations hâtives de l’Histoire. Les acteurs politiques contemporains, s’attribuent l’histoire des morts, leur donnent un sens qui leur convient, les attachent à une tradition intellectuelle ou politique qui les valorise et qu’ils utilisent. La statue est le lieu de cette projection symbolique, elle cristallise une version et un usage politique de l’Histoire.

Publicités

4 réponses à “Recherches photographiques : statuaire, histoire et politique

  1. Pingback: Recherches photographiques : dernière « États du Lieu·

  2. Pingback: Recherches photographiques : du bâtiment au monument « États du Lieu·

  3. Pingback: Réponse au commentaire de Chastel : le monde, la télévision, Jeanne d’Arc, le 1er mai, et nous… « États du Lieu·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s