Heavy Rain : et si vous pouviez regarder un film et décider ce que font les acteurs ?

Qui n’a jamais rêvé de changer la fin d’un film à sa guise ? Qui n’a jamais souhaité que la happy ending classique d’un film hollywoodien soit remplacée par une fin beaucoup plus dramatique ? Et si vous pouviez regarder un film tout en décidant en temps réel ce que feraient les personnages ? Bienvenue dans le monde de Heavy Rain, la nouvelle création de David Cage, et le nouveau bijou du studio français Quantic Dream, édité par Sony Computer Entertainment. Sa sortie est prévue le 24 février 2010 en Europe.

Heavy Rain est un thriller interactif, un jeu cinématographique, où tous les choix du joueur vont modifier le déroulement de la trame narrative. À l’instar des films du réalisateur et producteur mexicain, Alejandro González Iñárritu (Amores perros, 2000; 21 Grams, 2003; Babel, 2006); le récit de Heavy Rain est construit autour de 4 personnages principaux : un détective privé, Scott Shelby ; un architecte, Ethan Mars ; une journaliste, Madison Paige, incarnée par la belle Jacqui Ainsley qui nous parle d’ailleurs de sa participation dans le jeu ; et un profiler du FBI, Norman Jayden. Leur quatre destins vont être étroitement liés autour de l’enquête d’un tueur en série : « le tueur aux origamis ».

Dans cette ville portuaire de la côte Est des Etats-Unis touchée par la crise, l’automne est arrivé, les jours ont raccourci et les pluies sont devenues incessantes. C’est dans cette ambiance sombre et humide que plusieurs jeunes garçons d’une dizaine d’années disparaissent, enlevés dans des lieux publics. L’opinion et les autorités s’inquiètent face à ces enlèvements, alors que les corps des enfants sont peu à peu retrouvés noyés, sans aucune blessure, une orchidée posée sur le torse, un origami renfermé dans la paume de leur main.

Fortement inspiré par les romans noirs américains, et autres thrillers tel Seven, réalisé par David Fincher en 1996, Heavy Rain vous plonge dans une enquête saisissante où le maître mot est : « Faites des choix, assumez les conséquences. » Il est ainsi possible de revivre de nombreuses fois l’histoire principale sans que l’aventure ne soit jamais la même. Pour ce faire, le jeu alterne entre phases de déplacement libre, et phases de QTE (Abréviation de Quick Time Event. Démocratisés avec Shenmue, les QTE désignent une séquence cinématique interactive où le joueur doit presser une série de boutons dans le bon timing pour poursuivre l’action. cf gamekult.com).

Dans la séquence vidéo ci-dessous notre cher détective Scott Shelby assiste à un braquage. Vous avez de multiples moyens de vous en sortir: tenter de dissuader l’agresseur en lui parlant, l’assommer  par derrière (si vous ne faites pas tomber le pack de lessive… bien sûr), vous battre contre lui… bref, vous êtes l’acteur, vous êtes le héros de l’histoire, et chaque action aura ses conséquences propres:

Jouissant d’une véritable réalisation cinématographique, d’une bande originale particulièrement travaillée, d’un système de caméra indépendant des personnages pour un rendu de cinématique, David Cage nous immerge dans une œuvre qui se distingue incontestablement de l’univers vidéo ludique connu jusqu’à présent. Film ? Jeux vidéo ? Heavy Rain est un produit hybride dont l’ambition est grande. Peut-être risque-t-il finalement de ne pas combler le plaisir du joueur, ni celui du cinéphile …

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s