En chiffres

160,482,500 dollars. Il s’agit du nouveau record absolu pour une oeuvre d’art vendue aux enchères.

Cette somme astronomique a été déboursée pour une toile de Picasso de 1932,  » Nu au plateau de sculpteur », ce mardi à New York lors de la vente d’art moderne et impressionniste. La toile figure Marie-Thérèse Walter, une des maîtresses du peintre espagnol. L’histoire raconte qu’il n’existe aucune reproduction de cette oeuvre et qu’on en avait perdu la trace jusqu’en 1950, il fut alors appelé le « Picasso perdu ».

Seulement trois mois après le précédent record atteint avec l’adjudication de la sculpture de Giacometti, « L’Homme qui marche I », ce nouveau record de prix était prévisible avec un prix d’estimation déjà très élevé (autour de 70/90 millions de dollars). Si l’acheteur final demeure anonyme, cette enchère historique et épique fut une bataille serrée entre huit enchérisseurs, dépassant les 95 millions de dollars au bout de 9 minutes.

La vente de cette toile du maître dépasse donc aujourd’hui de loin tous les précédents records d’adjudication; quand on sait que la toile fut vendue en 1950 par le fameux marchand d’art Paul Rosenberg au couple Brody pour la modique somme de 17 000 dollars!

Tranquille la crise dans le milieu de l’art on vous dit, tranquille…

Advertisements

Une réponse à “En chiffres

  1. On s’attendrait à ce que vous soyez un peu plus hostile à cette galvaudisation de l’art au lieu de montrer une indulgence à la limite de la complaisance…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s